Microcosme “Atelier d’expression et de création florale “

A St. Jean de Moirans

Le mardi 18 juin 2019 Animé par Didier Chapel et Caroline Issert

                                                   

Chacun d’entre nous est un microcosme, un petit univers. C’est à partir de nos sensations, de nos émotions, de notre éducation que nous forgeons notre rapport au monde, un univers qui nous est spécifique. Au centre de cet univers se trouve notre jardin intérieur (un paradis…) où notre être, ce que nous sommes véritablement, va se développer.

Au gré de nos expériences, de notre conscience du monde, notre univers personnel change, évolue. Nous déterminons ainsi nos propres harmonies, nous les ajustons à nous-mêmes et aux autres, nous créons un équilibre dans notre désir de bonheur.

Adultes, il arrive que notre univers se fige ; nous nous sommes construits d’une certaine manière et nous considérons cette construction comme définitive. Nous comprenons le monde à travers le filtre de notre univers, pensons que notre point de vue est le meilleur car c’est celui de notre équilibre. C’est la peur, la colère qui nous figent dans notre point de vue, nous y enferment. Notre microcosme nous rassure et nous enferme à la fois. Nous nous sommes construits une bulle et hors de celle-ci, le bonheur est improbable.

Qu’en est-il alors du jardin intérieur ? Il est toujours présent, il demande attentions, soins, bienveillance ! Notre être nous invite à venir l’entretenir, à le faire grandir. A ce titre, la maladie, qu’elle soit physique ou psychique, peut être comprise comme cet appel de l’être à revenir dans notre jardin, à cultiver la magnificence de la vie dans son foisonnement.

C’est pourquoi la prise de conscience que nous comprenons le monde à partir d’un point de vue particulier, est déterminante, que ce soit pour notre évolution personnelle mais aussi pour le macrocosme qu’est l’ensemble de l’humanité. L’évolution de notre microcosme est intimement liée à l’attention portée à notre jardin intérieur et à l’acceptation de tous les autres microcosmes que représente chaque être humain. C’est ainsi que nos points de vue peuvent évoluer, s’enrichir, se transformer, jusqu’à comprendre que chaque être humain porte en lui, au centre de son jardin, la vérité de ce qu’il est dans l’amour et la richesse de la vie.

Partagez votre univers personnel en élaborant un petit jardin, représentation de votre jardin intérieur.

 

Caroline Issert


microcosme
Print Friendly, PDF & Email