APAISEMENT

Atelier d’expression et de création florale

St. Jean de Moirans le 05 février 2019

Animé par Didier Chapel et Caroline Issert

L’apaisement est l’état de calme ressenti après la tempête, c’est avoir retrouvé la paix en soi après une tempête émotionnelle. Or, faire la paix en soi après avoir été dans un état de tension émotionnelle intense engendre parfois des difficultés.

En effet, les tensions émotionnelles sont accompagnées de tensions corporelles : la crispation du corps va de pair avec une crispation mentale. L’état de cristallisation, de focalisation sur la souffrance alimente les tensions (corporelles et mentales) et déclenchent souvent une maladie. La personne se retrouve dans un cercle vicieux, n’arrivant plus à lâcher prise, à se détendre. C’est comme une crampe : à force de serrer son poing celui-ci ne peut plus s’ouvrir, trop habitué à cette posture. A ce titre l’exemple du burn-out est très parlant. Il fait suite à un état de tensions permanentes avec l’impossibilité, consciente, de se détendre, de retrouver son centre : la personne est tiraillée dans toutes les directions jusqu’à s’effondrer comme le pantin qu’elle est devenue. Cette disharmonie corps/esprit provoque cet effondrement : la partie de soi (lumineuse) qui n’en peut plus, réagit alors de manière radicale, obligeant la personne à se calmer, se reposer, retrouver son centre. De même, la douche froide administrée à un enfant qui n’arrive pas à sortir d’une violente colère est une méthode radicale qui éteindra le feu émotionnel. Ce sont des exemples extrêmes, bien sûr, et dans notre quotidien, nous pouvons nous apaiser de manière plus douce lorsqu’une petite tempête survient. Nous apaiserons une peur, une colère, un fou rire, un stress en respirant profondément, en prenant du recul, en visualisant des images sereines pour retrouver le centre de nous-mêmes, notre humanité pleine et entière. Il va sans dire que prendre un peu de temps pour soi chaque jour, être avec soi, favorise l’accès à notre paix intérieure. Celle-ci se manifestera à l’extérieur dans nos comportements, et nous serons agréablement surpris de constater que nos tensions émotionnelles s’amenuisent, que nous sommes de moins en moins le pantin de nos émotions, que nous sommes plus légers, détendus. Nous retrouvons la fluidité de notre être, son ouverture.

 

Caroline ISSERT


Orchidée Wanda

Feuilles de galax

Noisetier tortueux

Tiges de Typha


Prochain Atelier, le mardi 12 mars 2019

L'apaisement